Le poisson combattant prend toutes les couleurs

Le poisson combattant, qui d'un point de vue taxonomique concerne essentiellement l'espèce Betta splendens, n'a rien d'un requin malgré une allure qui pourrait le faire penser. Déjà, c'est un poisson osseux au lieu de cartilagineux. Il existe aussi des combattants d'eau de mer en aquarium marin avec le sublime Calloplesiops altivelis, même si cette espèce est parfaitement pacifique au contraire de son homologue d'eau douce. Notons que les poissons-combattants d'eau douce vivent très bien en compagnie de poissons de fond comme les petits poissons-chats Corydoras nains car ils ne se font pas concurrence et l'activité des Corydoras reste raisonnable pour ne pas déranger le poisson-combattant.
Les Bettas, ou Poissons-combattants, ou Combattants tout court, font partie des poissons d'aquarium les plus populaires. Le plus célèbre d'entre eux, Betta splendens, résultant d'une sélection artificielle, a donné naissance à de nombreuses variétés se distinguant par leur couleur et la forme de leurs nageoires. De nombreuses photographies de poisson combattant, présentant des spécimens de lignées cultivées en Thaïlande, à Singapour ou à Taïwan, montrent à quel point ces poissons peuvent être spectaculaires.

Un superbe poisson combattant dit "plakat", espèce Betta splendens, dont la couleur rouge est éclatante de brillance.
un poisson combattant de forme plakat


En Thaïlande, leur habitat d'origine où les combats de poissons, donnant lieu à des paris sont toujours très populaires même au XXIème siècle, le type sauvage a gardé la faveur générale des bettaphiles face aux nombreuses variétés artificielles, plus ou moins bariolées, sélectionnées à des fins commerciales. Par ailleurs, il existe d'autres espèces de poisson beta et il aura tout avantage d'être mis en eau avec ds plantes aquatiques de surface comme la lentille d'eau Lemna minor, ou même dans l'aquarium avec une plante à tige comme la belle hysope d'eau Bacopa monnieri (une plante médicinale). N'hésitez pas du tout avec les plantes sans fleurs comme les mousses de Java Taxiphyllum barbieri qui peuvent être une source de première nourriture pour les alevins en fournissant des infusoires.

Le prix d'un spécimen sauvage est d'ailleurs de deux à dix fois plus élevé que celui d'une espèce sélectionnée. Cependant, les poissons recueillis à l'état sauvage présentent eux aussi une variabilité naturelle assez marquée. Les lignées cultivées en Asie du Sud-Est ne sont pas toujours génétiquement stables, de sorte que de nombreuses variantes peuvent être observées dans la descendance d'un couple sélectionné.

Les diverses formes, couleurs et variétés des poissons combattants

C'est un vaste sujet que d'aborder par la nageoire, la forme et la couleur, les divers aspects des poissons combattants, que beaucoup raccourssisent en poisson betta!

Sans qu'aucune bactérie ne puisse être mise en cause, ce sont pourtant bien ellee qui vont participer au bien-être de notre poisson, qu'elle qu'en soit la couleur, surtout au niveau des plantes aquatiques pour poissons.

Ces dernières années, la reproduction des Bettas est devenue à la mode chez les aquariophiles américains qui ont établi de nouvelles variétés. Parmi celles-ci, citons le Super White, au corps et aux nageoires d'un blanc immaculé, le Black et le Double-queue. La reproduction des poissons combattants est relativement facile : le mâle fabrique un "nid de bulles" en soufflant des bulles d'air recouvertes de salive sur le pourtour d'une surface plane, par exemple une feuille flottant à la surface de l'eau, puis incite la femelle à frayer au- dessous de l'aire ainsi aménagée. A mesure que les oeufs sont pondus, fécondés, et commencent à couler, le mâle les aspire dans sa bouche et les recrache dans le nid. Il monte ensuite la garde autour du nid et de la progéniture qui y naîtra. Certaines espèces de poisson combattant sont toutefois des incubateurs buccaux, comme les espèces Betta channoides, Betta picta et Betta taeniata.

Se diriger et nager dans le monde des Bettas

Lorsque des poissons-combattants naissent de l'esprit des scientifiques, des ichtyologistes (ou ichtyologues?), il existe alors de nouvelles espèces de bettas. Par ailleurs, pour les Bettas, il faut savoir comment nourrir un poisson, même si les Bettas et Macropodes sont des espèces très simples et peu délicates ce qui est de l'alimentation.

À noter que, si certains poissons-combattants Betta sont moins connus que d'autres, il n'empêche que la beauté de certains s'associe à la taille valable d'autres (grande ou inversement petite), faisant naître des variétés (on pourrait presque employer le terme de cultivar par définition même du mot) de poissons-combattants franchement peu développés et qui restent "au naturel". Toutefois, on entre alors dans un monde des Bettas parfois de maintenance techniquement compliquée, à la réussite demandant des doigts d'experts en nano-aquarium ou plus grand selon l'espèce. Nager dans ces eaux de la rareté doit se mériter!

Les poissons du genre Betta sont les Bettas :

Si le principal poisson du genre est connu comme le combattant, les bettas regroupent plus de 70 espèces différentes. Si, évidemment, le plus célèbre est le poisson-combattant splendide, il n'est que la résultante de diverses sélections de bettas, probablement de sous-espèces morphologiquement proches, ou même d'espèces voisines. Effectivement, ne vient-on pas de découvrir deux nouvelles espèces à fin 2012 qui sont originaire et sympatriques du "splendens"? Une toute nouvelle espèce à encore été décrite en mai 2013! Ces nouvelles espèces (code génétique à l'appui! on est au 21e siècle) sont hypothétiquement issues d'une séparation ayant conduit à une spéciation allopatrique.

Le Betta, avec le Guppy, le Endler, et quelques autres, appartiennent à la catégorie populaire des poissons se satisfaisant d'un nano-aquarium pour vivre et être élevés.

Définition du Betta :

Si plus de 70 espèces sont décrites à ce jour, certaines méritent qu'on s'y arrête :

Tous ces poissons bettas sont en effet protégés par l'organisation UICN qui s'occupe de la protection des espèces en danger. Cela devient un véritable problème et certaines espèces de bettas sont probablement amenées à disparaître de leur milieu naturel. Le déboissement prive en effet la plupart de ces espèces de leur biotope favori et idéal : les îles sur lesquelles ils vivent sont littéralement rasées de leurs forêts primaires pour vendre le bois et créer de nouveaux espaces de culture.

Il ne faut jamais acheter toutes ses plantes à fleurs à la mise en route. Commencez en vous procurant des plantes à croissance rapide, et surtout rustiques telles que le Cornifle immergé ou les Najas, véritables "pompes à nitrates". Oublions volontairement les lentilles d'eau (Lemna spp.). Si elles remplissent le même rôle avec une efficacité redoutable, il est difficile parla suite de s'en défaire. Comme le betta est incompatible avec une maintenance en paludarium ouvert, les plantes devront vraiment être essentiellement choisies parmi les plantes flottantes.